header site background image

InspirAction

InspirAction #5: Maison Notman

51, rue Sherbrooke Ouest, Montréal

2008

Visites sur la fiche

Sociofinancement

Publiée le : 03 octobre 2015

Dernière modification le : 21 novembre 2020

Miser sur les nouveaux outils Web de sociofinancement pour bénéficier de la créativité, des ressources et du savoir-faire d’un plus grand nombre de personnes afin de réhabiliter un site patrimonial.

slider image

Maison Notman

slider image

Maison Notman, café OSMO et ancien hôpital St. Margaret

Source: Stéphane Brügger

slider image

Passerelle reliant la maison Notman à l’ancien hôpital St. Margaret

Source: Stéphane Brügger

slider image

Vue extérieure du café OSMO et de l’ancien hôpital

Source: Stéphane Brügger

slider image

Intérieur du Café OSMO

Source: Stéphane Brügger

slider image

Grande salle du campus Notman dans l’ancien hôpital

Source: Stéphane Brügger

keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right
« Le défi actuel du patrimoine en est un de revitalisation. Dans ce cas-ci, on a une fonction très contemporaine, qui va redonner vie au lieu. Notman était un visionnaire des technologies de l’image et de l’information, alors il y a une belle continuité. » Dinu Bumbaru

Montant recueilli en 21 jours

121

Pourcentage atteint par rapport à l’objectif de financement

513

Nombre de personnes qui ont contribué à la campagne

Histoire et enjeux du site

Ayant fait l’objet d’importants travaux de restauration et d’adaptation après plus d’une dizaine d’années d’abandon, cette résidence patrimoniale a retrouvé vie grâce à une initiative qui allie entrepreneuriat, nouvelles technologies et sauvegarde du patrimoine bâti. Lancée par la Fondation OSMO, une organisation sans but lucratif, le projet de la Maison du Web encourage la créativité locale, la libre circulation des idées et l’innovation en matière de nouvelles technologies. Le nouveau quartier général de la Maison du Web s’installe en 2012 dans l’ancienne maison du photographe et visionnaire des technologies de l’image, William Notman. Construite en 1845 puis agrandie en 1894 pour loger le centre d’accueil St. Margaret’s Home, la maison Notman est une luxueuse demeure bourgeoise de style néoclassique. L’édifice en pierre et en brique à deux étages se compose d’un corps de logis coiffé d’un toit en pavillon formant une large corniche soulignée de modillons.

Mise en contexte et intervention

En 2012, la Maison du Web est sur le point de boucler son montage financier constitué d’une contribution des gouvernements municipal, provincial et fédéral, de contributions privées et d’un emprunt à la banque, mais il lui manque 100 000 $. Elle lance alors l’une des premières campagnes de sociofinancement, c’est-à-dire la collecte d’une multitude de petits dons auprès du grand public via une plateforme Web, afin de compléter le budget de rénovation de l’édifice. Des membres diversifiés de la collectivité montréalaise représentant le monde des nouvelles technologies, mais aussi celui du patrimoine, dont Héritage Montréal, s’engagent dans cette campagne et dans sa promotion sur les médias sociaux. En 21 jours, on amassera 120 548 $, soit 21 % de plus que l’objectif initial, auprès de 513 personnes.

Mais le sociofinancement n’a pas été la seule contribution du monde des jeunes entreprises (start-ups) à la réhabilitation de ce remarquable édifice. Comme tout nouveau projet technologique, l’approche a été graduelle, débutant par une idée lancée en 2009 qui a évolué par étapes. C’est d’abord avec un prototype que la vision de la Maison du Web a été testée auprès des Montréalais lorsque l’équipe a convaincu le propriétaire de lui louer l’espace initialement. Ce prototype est ensuite devenu la preuve de la viabilité du concept de la Maison du Web. Une approche qui a non seulement rendu le processus de revitalisation plus facile et encourageant, mais qui a aussi été déterminante pour convaincre un plus grand nombre d’acteurs de soutenir le projet

Impact

Ce projet destiné aux jeunes entrepreneurs est un bel exemple d’intervention contemporaine sur le patrimoine historique montréalais qui participe maintenant à la croissance de l’économie sociale montréalaise.

Leçons

Le cas de la maison Notman nous rappelle à quel point la sauvegarde du patrimoine bâti repose sur l’engagement créatif et innovant des propriétaires et des investisseurs, mais aussi de toute la collectivité. Il nous rappelle aussi le pouvoir de l’histoire et du génie d’un site patrimonial dans le ralliement d’une grande diversité d’acteurs autour d’un projet intégré.

  • Municipalité ou arrondissement

    Le Plateau-Mont-Royal

  • Propriétaire(s)

    Privé; OBNL

  • Conception

    John Wells, architecte, Maison Notman (1845) Sir Andrew T. Taylor, architecte, Centre d’accueil des Sœurs de St. Margaret (1894) Sid Lee Architecture et Pelland Leblanc architectes, rénovations (2012)

  • Responsable(s)

    Propriétaire (Fondation OSMO)

  • Catégorie(s)

    Commercial

    Culturel

  • Année de construction

    1845

  • Statuts de reconnaissance

    Immeuble patrimonial classé (1979); Situé dans l’aire de protection de la Maison William-Notman (1979); Situé dans l’aire de protection du Monastère du Bon-Pasteur (1981); Immeuble de valeur patrimoniale exceptionnelle; Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle – Rue Sherbrooke (entre Aylmer et Atateken)

Rejoignez la discussion!

Quel regard portez-vous sur ce site montréalais? Quel héritage nous a-t-il laissé? Quel avenir peut-on lui créer? Par où commencer pour y arriver? Qui veut participer au projet?

Vous avez des questions? Vous souhaitez en faire davantage, mais il vous manque de l’information? Consultez notre boîte à outils pour en apprendre plus sur le patrimoine de la région métropolitaine de Montréal, les mécanismes de préservation en place et les actions possibles.