header site background image

InspirAction

InspirAction #11 : Café Crew (Ancienne Banque Royale)

360, rue Saint-Jacques, Montréal

1556

Visites sur la fiche

Trouver un usage compatible

Publiée le : 17 janvier 2017

Dernière modification le : 21 novembre 2020

Être sensible aux caractéristiques existantes et à la valeur patrimoniale afin de choisir la vocation appropriée.

slider image

CREW_1

slider image

CREW_2

slider image

360 St-Jacques

keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right
« C’est monter l’Everest. On sait quand on commence, mais pas quand on s’arrête. C’est une aventure. » Georges Coulombe

8

Guichets conservés

3

Nombre d’années d’attente avant de trouver le bon locataire

13.7

Hauteur sous plafond, en mètres

Histoire et enjeux du site

C’est en 1887 qu’une première succursale de la Banque Royale s’installe à Montréal. Vingt ans plus tard, le siège social y déménage. Après avoir occupé différents locaux, la Banque Royale entreprend, en 1926, la construction du 360, Saint-Jacques pour y loger son siège social ainsi qu’une succursale. Réalisé par les architectes new-yorkais York & Sawyer, reconnus pour leurs multiples édifices bancaires, en collaboration avec les architectes à l’emploi de la Banque Royale, le nouvel édifice, inauguré en 1928, est un symbole de prestige, de prospérité et un repère de la métropole.

Si l’extérieur est plutôt sobre, le décor intérieur de la banque est riche. Un grand escalier en marbre mène à la salle des guichets en bronze doré et en marbre. Du plancher en mosaïque de marbre et travertin jusqu’au plafond ornementé de caissons d’inspiration Renaissance, les espaces intérieurs exprime l’allure d’une grande institution financière en s’inspirant des palais florentins.

En 1962, la Banque Royale déménage son siège social à Place Ville Marie. Elle maintient toutefois ses activités dans l’emblématique succursale. Finalement, en 2012, l’institution quitte définitivement les lieux.

Mise en contexte et intervention

À la fermeture de la succursale, Georges Coulombe, propriétaire du bâtiment depuis 2004, est à la recherche d’un nouveau locataire. Avec pour objectif de conserver et de revaloriser cet édifice patrimonial, il doit réfléchir à un nouvel usage qui serait compatible avec la dimension et les caractéristiques d’origine du lieu. Soucieux de trouver un locataire souhaitant utiliser les lieux dans leur disposition actuelle et pour une longue période, il a attendu trois ans pour que le bon partenaire se présente. De nombreuses propositions ont été reçues et analysées avant que le propriétaire arrête son choix sur le projet actuel. Durant ce temps, l’espace inoccupé est resté accessible depuis le foyer de l’édifice. Les autres espaces du bâtiment étaient déjà occupés par d’autres locataires.

C’est la jeune entreprise Crew Collectif & Café qui a finalement été choisie. En plus d’héberger ses propres bureaux et un café ouvert à tous, Crew Collectif loue des espaces de travail destinés aux entrepreneurs et travailleurs autonomes. La conception et l’aménagement du café ont permis de conserver les comptoirs bancaires et les guichets d’origine. Une grande attention a été portée à la première fonction des lieux, certains éléments de mobilier ont été conservés et les luminaires ont été restaurés. Conçus par l’architecte Henri Cleinge, les espaces de travail ajoutés sont vitrés et discrets afin de mettre en valeur les plafonds richement décorés et restaurés.

Georges Coulombe a transformé et revitalisé de nombreux bâtiments patrimoniaux dans divers quartiers montréalais. L’achat d’un premier bâtiment, puis d’un second dans les années 1980 lui donne la piqûre pour le patrimoine, pour la conservation et la restauration. D’ailleurs, il n’hésite pas à changer de carrière pour se consacrer à temps plein au développement immobilier. Pour lui, la conservation de bâtiments patrimoniaux passe par la restauration intelligente qui permet de redonner vie à ces lieux chargés d’histoire.

Impact

L’arrivée d’un nouvel occupant a été l’occasion pour Georges Coulombe de procéder à des travaux de restauration de l’espace. Puisque l’usage prévu était compatible avec les caractéristiques de l’espace, seules des modifications mineures ont été nécessaires.

En dépit de la fermeture de la succursale de la Banque Royale, l’espace est bien vivant et accueille aujourd’hui travailleurs montréalais, visiteurs ainsi que les touristes.

Leçons

  • La conservation du patrimoine est un investissement qui nécessite beaucoup de patience, mais qui est inévitablement payant autant pour le propriétaire que pour les utilisateurs et la communauté environnante.
  • Municipalité ou arrondissement

    Ville-Marie

  • Enjeu(x)

    Protection du patrimoine

    Intérieurs

  • Propriétaire(s)

    Privé

  • Conception

    York & Sawyer, architectes

  • Responsable(s)

    Georges Coulombe

  • Catégorie(s)

    Commercial

  • Année de construction

    1926-1928

  • Statuts de reconnaissance

    Situé dans le site patrimonial déclaré du Vieux-Montréal; Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle – Vieux-Montréal

Rejoignez la discussion!

Quel regard portez-vous sur ce site montréalais? Quel héritage nous a-t-il laissé? Quel avenir peut-on lui créer? Par où commencer pour y arriver? Qui veut participer au projet?

Vous avez des questions? Vous souhaitez en faire davantage, mais il vous manque de l’information? Consultez notre boîte à outils pour en apprendre plus sur le patrimoine de la région métropolitaine de Montréal, les mécanismes de préservation en place et les actions possibles.