header site background image

Alerte citoyenne

4403-4407 et 4413-4423, avenue de l’Esplanade

Compléter cette fiche

1493

Visites sur la fiche

Publiée le : 26 février 2016

Dernière modification le : 10 novembre 2020

Construits en 1904, ces deux immeubles ont été conçus par l’architecte Jean-Zéphirin Resther, l’un des membres fondateurs de l’Association des architectes de la province de Québec en 1890.

Au cours de sa carrière, l’architecte a participé à la conception de plusieurs bâtiments pour des communautés religieuses, notamment le collège du Mont-Saint-Louis (1887-1888) et le sanctuaire du Saint-Sacrement (1892), tous deux à Montréal. En fin de carrière, il réalisa les plans du pensionnat du Saint-Nom-de-Marie (1902-1903) à Outremont (Montréal) et de la manufacture Louis-Ovide-Grothé (1906) à Montréal.

Ajouter de l’information supplémentaire
slider image

4403-4413_del’Esplanade

Source: Google Street View

keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Ces deux bâtiments ont une grande valeur patrimoniale puisque le fruit d’un travail de conception et d’exécution de grande qualité. Les immeubles ont conservé leurs caractéristiques architecturales d’origines; pierres de taille, l’appareillage de la corniche et des bandeaux, les linteaux sculptés, etc.

De plus, ils sont des témoins importants du développement de l’ancien village St-Jean-Baptiste et participent encore aujourd’hui à l’impression de rue de prestige qu’est l’avenue de l’Esplanade et ses quelques bâtiments en « U », témoins du passé faste du secteur, participante au panorama du site historique du Mont-Royal.

Le propriétaire actuel achète les deux immeubles en 1978. En 1996, les locateurs doivent évacuer les bâtiments pour des raisons d’insalubrité. En 2002, les deux immeubles sont déclarés patrimoniaux et la Ville tente, sans succès, de les acquérir pour les rénover et les revendre.

En 2014, un litige s’engage entre le propriétaire et le Ministère de la Culture et des Communications autour de la démolition du 4413-4423 de l’Esplanade. En 2018, la Cour supérieure oblige le propriétaire à faire les travaux de démolition et de réparation. Le Ministère de la Culture ne donne pas son autorisation. En 2019, la bâtisse s’effondre en partie. Le ministère autorise la démolition du bâtiment, mais exige la préservation de la façade. Chaque pierre est prélevé, numérotée et entreposée en attendant la reconstruction à l’identique. Le 4403-4407 aurait lui aussi besoin de rénovation.

  • Municipalité ou arrondissement

    Ajouter

    Le Plateau-Mont-Royal

  • Enjeu(x)

    Ajouter

    Protection du patrimoine

    Développement urbain

  • Propriétaire(s)

    Ajouter

    Privé: particuliers

  • Menace(s)

    Ajouter

    Vacant

    Manque d’entretien

    Démolition

  • Conception

    Ajouter

    Jean-Zéphirin Resther, architecte

  • Responsable(s)

    Ajouter

    Propriétaires

  • Catégorie(s)

    Ajouter

    Résidentiel

  • Année de construction

    Ajouter

    1904

  • Statuts de reconnaissance

    Ajouter

    Situé dans le secteur patrimonial déclaré du mont Royal; Situé dans le secteur patrimonial cité du mont Royal; Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle – Mont Sainte-Famille (parc Jeanne-Mance)

background image

Passez à l’action!

Les actions d’Héritage Montréal sont parfois directes et publiques, parfois plus discrètes, mais le patrimoine, c’est l’affaire de tous. Avec Memento, nous souhaitons mieux vous accompagner et catalyser vos ambitions, vos idées et vos actions. Que votre rôle soit celui d’explorateur, de révélateur, de protecteur, d’idéateur ou d’investisseur, cette plateforme nous aidera à maintenir ensemble une action cohérente pour protéger et mettre en valeur le patrimoine métropolitain.

Découvrir la boîte à outils

Actualités et couverture médiatique

Restez à l’affût des derniers développements de ce dossier

14 juillet 2019

4403-4407 et 4413-4423, avenue de l’Esplanade

Un immeuble patrimonial démoli… une brique à la fois

La Presse

Lire l’article complet

20 septembre 2016

4403-4407 et 4413-4423, avenue de l’Esplanade

Extreme neglect: Montreal powerless to act as heritage greystones on de l’Esplanade crumble

CBC

Lire l’article complet
Voir toutes les actualités

Rejoignez la discussion!

Quel regard portez-vous sur ce site montréalais? Quel héritage nous a-t-il laissé? Quel avenir peut-on lui créer? Par où commencer pour y arriver? Qui veut participer au projet?

Vous avez des questions? Vous souhaitez en faire davantage, mais il vous manque de l’information? Consultez notre boîte à outils pour en apprendre plus sur le patrimoine de la région métropolitaine de Montréal, les mécanismes de préservation en place et les actions possibles.