header site background image

Alerte citoyenne

Église St-Columba et son centre communautaire

4020 et 4036, avenue Hingston, Montréal

Compléter cette fiche

1413

Visites sur la fiche

Publiée le : 28 avril 2016

Dernière modification le : 15 mai 2024

L’église anglicane St-Columba, désormais démolie, et son parish hall, constituaient un ensemble qui a fait l’objet d’un énoncé d’intérêt patrimonial en avril 2014. Construite en 1920, l’église témoignait de l’histoire et du développement intensif d’une partie de Notre-Dame-de-Grâce dans les premières décennies du 20e siècle. Plusieurs communautés (polonaise, coréenne) s’y sont succédé. Le parish hall, construit en 1928 et devenu centre communautaire, a tenu un rôle social important dans le quartier.

En 1936, la communauté anglicane a fait l’acquisition d’un orgue fabriqué par les Frères Casavant à Saint-Hyacinthe. L’histoire de l’église, depuis les premières acquisitions du terrain en 1907, jusqu’en 1982, a été minutieusement documentée dans un livre intitulé As it Happened : A History of the Parish of Saint-Columba 1907-1982.  En 1969, l’église a reçu la visite du cardinal Wojtyla, futur pape Jean Paul II. De facture modeste, l’église comprend une nef avec une charpente apparente en bois, des boiseries, et des vitraux dans le chœur.

Ajouter de l’information supplémentaire
slider image

Eglise_St-Columba

keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

En septembre 2013, la propriété a été vendue par le diocèse anglican à une corporation privée qui a aussitôt déposé un projet pour démolir l’église et construire 7 nouvelles habitations. Suite à une mobilisation des résidents du quartier pour sauvegarder l’église, en mars 2016, 224 personnes signaient un registre pour demander un référendum (166 signatures requises). En avril 2016, le conseil d’arrondissement annonçait l’abandon du projet immobilier.

Depuis 2005, l’église était inscrite dans la liste des Bâtiments d’intérêt patrimonial et architectural hors valeur exceptionnelle, dans le plan d’urbanisme de l’arrondissement; en janvier 2016, un règlement pour la retirer de la liste a été adopté par le conseil municipal (ville centre), aux fins du projet immobilier.

L’église a été fermée en 2012 et, depuis trois ans, aucun travail d’entretien ou de réparation n’a été effectué par le propriétaire, puisqu’il prévoyait la démolir. Un rapport d’évaluation technique du bâtiment, réalisé en juin 2015, a identifié les réparations urgentes et les travaux requis sur un horizon de 5 ans pour remettre l’église en état.

Les dix vitraux de l’église ont été enlevés sans autorisation par le propriétaire en décembre 2015, avant même le déclenchement du processus référendaire. Malgré les multiples avis et constats d’infraction émis par l’arrondissement (sous la pression du groupe de citoyens), les vitraux n’ont pas été remis en place, et le processus est maintenant judiciarisé. En lieu et place des vitraux, le propriétaire a installé de vulgaires panneaux en contreplaqué non étanches, qui défiguraient la façade et le paysage visuel du quartier et contribuaient sans nul doute à la détérioration de l’intérieur du bâtiment. Deux des anciens vitraux se trouvent au Centre canadien sur la grande guerre et les huit autres dans le sous-sol de la paroisse voisine de St. Ansgar. Certains vitraux ont été sévèrement endommagés lors de leur retrait.

Le groupe de citoyens qui s’est mobilisé pour sauver l’église a régulièrement fait des demandes au conseil d’arrondissement pour savoir ce qu’il compte faire pour obliger le propriétaire à remplacer les panneaux de contreplaqué par de nouveaux vitraux, ou par des fenêtres étanches, sans succès.

Le « parish hall » (centre communautaire) adjacent à l’église a été vacant quant à lui à partir de décembre 2017 : les deux occupants du centre (la communauté religieuse, qui occupait le rez-de-chaussée, et le Centre de la petite enfance qui occupait le premier étage depuis plus de 30 ans) ont quitté les lieux à ce moment. Ainsi, les deux bâtiments sur le site étaient désormais à l’abandon et inoccupés. Cette situation préoccupante est venue s’ajouter à la détérioration continue de l’église, le propriétaire n’ayant posé aucun geste pour l’entretenir et la remettre en état.

Les résidents du voisinage ont avisé le Service des incendies, qui n’était pas au courant alors de la vacance des deux édifices, et qui s’engagea à effectuer des inspections… aux six mois. Les citoyens ont aussi demandé au bureau d’arrondissement d’effectuer des inspections plus régulières, notamment durant l’hiver afin de vérifier si un chauffage minimal est assuré dans les deux bâtisses.

En août 2021, plus de 60 % des résidents de NDG votent en faveur de la démolition de l’église pour réaliser un projet d’habitation. Comme le mentionne la Gazette, « Le référendum par correspondance a donné lieu à 556 votes, dont 337 en faveur du projet et 219 contre« . En conséquence, l’église a été démolie en 2023 tandis que la maison paroissiale devrait être transformée en trois maisons de ville. Pour plus d’informations sur le projet : https://le4020.com/

  • Municipalité ou arrondissement

    Ajouter

    Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce

  • Enjeu(x)

    Ajouter

    Développement urbain

  • Propriétaire(s)

    Ajouter

    Privé: entreprise

  • Menace(s)

    Ajouter

    Vacant

    Manque d’entretien

    Méconnaissance

    Pression foncière et spéculation

    Démolition

  • Conception

    Ajouter

    Pick and Shepherd (entrepreneur); Philip John Turner et Alfred Dennis Thacker (centre communautaire); David Shennan (agrandissement de l’église, 1953)

  • Responsable(s)

    Ajouter

    Propriétaire

  • Catégorie(s)

    Ajouter

    Religieux

  • Année de construction

    Ajouter

    1920 / 1953 (agrandissement); 1928 pour le centre communautaire (Parish hall)

background image

Passez à l’action!

Les actions d’Héritage Montréal sont parfois directes et publiques, parfois plus discrètes, mais le patrimoine, c’est l’affaire de tous. Avec Memento, nous souhaitons mieux vous accompagner et catalyser vos ambitions, vos idées et vos actions. Que votre rôle soit celui d’explorateur, de révélateur, de protecteur, d’idéateur ou d’investisseur, cette plateforme nous aidera à maintenir ensemble une action cohérente pour protéger et mettre en valeur le patrimoine métropolitain.

Découvrir la boîte à outils

Actualités et couverture médiatique

Restez à l’affût des derniers développements de ce dossier

27 novembre 2022

Église St-Columba et son centre communautaire

Faut-il sauver toutes les églises?

La Presse

Lire l’article complet

6 octobre 2020

Église St-Columba et son centre communautaire

N.D.G. residents, landowners reach agreement on the future of St-Columba Church

Montreal Gazette

Lire l’article complet
Voir toutes les actualités

Rejoignez la discussion!

Quel regard portez-vous sur ce site montréalais? Quel héritage nous a-t-il laissé? Quel avenir peut-on lui créer? Par où commencer pour y arriver? Qui veut participer au projet?

Vous avez des questions? Vous souhaitez en faire davantage, mais il vous manque de l’information? Consultez notre boîte à outils pour en apprendre plus sur le patrimoine de la région métropolitaine de Montréal, les mécanismes de préservation en place et les actions possibles.