header site background image

Alerte citoyenne

Couvent des Soeurs missionnaires de l’Immaculée-Conception

100-120, place Juge-Desnoyers, Laval

Compléter cette fiche

1711

Visites sur la fiche

Publiée le : 26 janvier 2022

Dernière modification le : 26 mai 2022

Mise à jour d’Héritage Montréal du 26 mai 2022

Selon les informations que nous avons pu obtenir, le couvent des Soeurs missionnaires de l’Immaculée-Conception est identifié comme bien patrimonial au règlement de zonage L-2000 de la Ville de Laval. De plus, il est soumis au règlement des plans d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) des immeubles patrimoniaux hors territoires patrimoniaux. Il est aussi répertorié dans l’inventaire patrimonial de la Ville et donc assujetti au règlement L-12507 concernant la démolition des immeubles. Enfin, la Ville de Laval assure un accompagnement des partenaires locaux et travaille à trouver la meilleure solution possible avec le propriétaire des lieux en vue de mettre en valeur ce site d’importance du quartier Pont-Viau.

Ajouter de l’information supplémentaire
slider image

Façade principale du Couvent des Soeurs missionnaires de l’Immaculée-Conception

Source: Google Street View, octobre 2020

keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Selon l’étude de la valeur patrimoniale du site effectuée par la firme Patri-Arch en 2016 pour le compte de la Ville de Laval, « l’institut des Sœurs missionnaires de l’Immaculée-Conception est fondé en 1902 par Délia Tétreault (1865-1941) et est approuvé en 1904 par le pape Pie X. Il s’agit de la première communauté missionnaire féminine fondée en Amérique. Elles participent à la fondation (1921) de la Société des Missions-étrangères qui par la suite leur offrira un terrain en 1923. « C’est en 1924 que prennent racine, sur les bords de la rivière des Prairies, les soeurs missionnaires de l’Immaculée-Conception, sur un terrain adjacent à celui du séminaire canadien des prêtres des Missions étrangères. Ces deux sociétés sont les premières fondations canadiennes vouées uniquement aux missions étrangères. »

L’étude de la firme Patri-Arch poursuit la description du site ainsi: « Noviciat au départ, le bâtiment est agrandi à plusieurs reprises : la façade est retouchée en 1926. Ensuite, un quatrième étage est ajouté aux deux premières bâtisses, en 1929. Une aile de quatre étages avec passerelle la reliant à l’édifice précédent est construite en 1932, puis ce sera l’infirmerie, en 1975, les pavillons Val-Marie et Délia-Tétreault respectivement en 1980 et 1985, et finalement la cafétéria des employés, en 1992. Le couvent est actuellement occupé par les religieuses retraitées ; un des bâtiments sert d’infirmerie pour les soeurs de la communauté ». L’entrepreneur de la première partie de la bâtisse est Damien Boileau. Ce même entrepreneur est engagé de nouveau pour l’agrandissement du bâtiment en 1926. En 1929, un étage supplémentaire est ajouté. L’architecte Jos Sawyer a conçu les plans de la chapelle en 1932 alors que l’entrepreneur Jules Toralli a été chargé de sa construction. »

Valeur patrimoniale du site

Toujours selon Patri-Arch, « la valeur patrimoniale supérieure de cet immeuble tient à son histoire, son usage, son intérêt architectural, son authenticité et son contexte. Il accueille la maison mère des Sœurs missionnaires de l’Immaculée-Conception, dont la construction débute en 1924, suivant les plans de l’architecte Jos Sawyer, et qui comprend en outre une chapelle (1932) en brique et à plafond plat orné de boiseries, le service des archives et des services de santé. […] L’ensemble est composé de plusieurs ailes dont les deux principales révèlent une composition Beaux-Arts symétriques marquées par un avant-corps et un attique ainsi qu’une ornementation néoclassique avec pilastres, frontons arrondis et corniches saillantes. Il est implanté en face de la rivière des Prairies et bénéficie d’un environnement calme et de qualité près du coeur de Pont-Viau. »

Contexte actuel

Ce bâtiment est situé au coeur du secteur du métro Cartier à Pont-Viau, où un programme particulier d’urbanisme (PPU) a été mis en place pour la transition du quartier en secteur TOD (Transit-oriented development, développement urbain orienté sur le transport collectif). Parallèlement à cet enjeu, les Soeurs missionnaires cherchent, depuis un moment déjà, à vendre cet édifice qui est rendu trop vaste et trop dispendieux pour leurs moyens. Avec l’apparition grandissante de projets de condominiums dans le secteur et avec les changements relatifs à la conversion du quartier en TOD, l’avenir du bâtiment, et surtout de sa vocation, nous inquiète.

La Ville de Laval a, en juin dernier, offert un budget de 150 000$ au Pôle régional en économie sociale de Laval (PRESL) afin d’effectuer une étude exploratoire de l’utilisation des espaces, mais le montant demandé par les sœurs pour leur bâtiment et les coûts de rénovation semblent trop élevés pour la faisabilité du projet du PRESL, qui comprend du logement social et un pôle de services communautaires. L’idée est noble, mais les organismes lavallois ne disposent pas de revenus suffisants pour l’achat d’un tel endroit. Le risque demeure toujours que l’endroit soit lorgné par les promoteurs immobiliers (s’il ne l’est pas déjà) pour une transformation des lieux en logements huppés. Pont-Viau, avec son filet social, ne dispose pas d’une population pouvant habiter de telles installations, et on risquerait d’assister à la fois à un exode des population vulnérables ainsi qu’à la disparition d’un bâtiment patrimonial. Il y a, peut-être, raison d’agir.

 

Référence supplémentaire – Lien externe

  • Municipalité ou arrondissement

    Ajouter

    Laval

  • Enjeu(x)

    Ajouter

    Protection du patrimoine

    Développement urbain

  • Propriétaire(s)

    Ajouter

    Privé: organisation religieuse

  • Menace(s)

    Ajouter

    Pression foncière et spéculation

  • Conception

    Ajouter

    Jos Sawyer

  • Responsable(s)

    Ajouter

    Propriétaire (Soeurs missionnaires de l’Immaculée-Conception)

  • Catégorie(s)

    Ajouter

    Religieux

  • Année de construction

    Ajouter

    1924

  • Statuts de reconnaissance

    Ajouter

    Inventorié (Inventaire des lieux de culte du Québec)

background image

Passez à l’action!

Les actions d’Héritage Montréal sont parfois directes et publiques, parfois plus discrètes, mais le patrimoine, c’est l’affaire de tous. Avec Memento, nous souhaitons mieux vous accompagner et catalyser vos ambitions, vos idées et vos actions. Que votre rôle soit celui d’explorateur, de révélateur, de protecteur, d’idéateur ou d’investisseur, cette plateforme nous aidera à maintenir ensemble une action cohérente pour protéger et mettre en valeur le patrimoine métropolitain.

Découvrir la boîte à outils

Actualités et couverture médiatique

Restez à l’affût des derniers développements de ce dossier

24 juin 2021

Couvent des Soeurs missionnaires de l’Immaculée-Conception

Le milieu communautaire lorgne le couvent des Sœurs missionnaires

Courrier Laval

Lire l’article complet

23 septembre 2020

Couvent des Soeurs missionnaires de l’Immaculée-Conception

Vente, destruction et construction chez les Sœurs missionnaires

Courrier Laval

Lire l’article complet
Voir toutes les actualités

Rejoignez la discussion!

Quel regard portez-vous sur ce site montréalais? Quel héritage nous a-t-il laissé? Quel avenir peut-on lui créer? Par où commencer pour y arriver? Qui veut participer au projet?

Vous avez des questions? Vous souhaitez en faire davantage, mais il vous manque de l’information? Consultez notre boîte à outils pour en apprendre plus sur le patrimoine de la région métropolitaine de Montréal, les mécanismes de préservation en place et les actions possibles.